Partir en Finlande en temps de covid-19

Partir en Finlande en temps de covid-19

Ça y est, je suis à J-6 de mon départ en Finlande. Malgré la pandémie mondiale et l'incertaine joie de vivre qui m'attend là-bas, j'ai maintenu mon départ jusqu'au bout et les risques de ne pas partir sont maintenant infimes. Pourtant, tout n'a pas été facile et arriver à l'étranger en temps de Covid-19 reste assez compliqué...

H-72

Dès 72h avant le départ, il faut faire un test au covid-19. En effet, le gouvernement néerlandais exigera dès le 29 décembre que tous les voyageurs arrivant sur son sol en avion devront prouver leur séronégativité au covid-19. Cette exigence, qui ne concernait alors pas les voyageurs en escale, s'étend maintenant à ce cas de figure. J'en fais partie !

Je dois donc faire un test covid-19 dans les 72h précédents le départ. Autant vous dire que c'est comme si je jouais à la roulette russe : to have covid or not to have covid, that's the mystery !

H-24

Le départ de mon vol étant en fin de matinée, partir de Caen le même jour semble littéralement impossible : je devrais dans ces circonstances me lever vers... 5h du matin. Je partirai donc la veille et je dormirai chez mon oncle et ma tante. Le lendemain, direction l'aéroport Paris-Roissy et départ pour Amsterdam à 11h45.

Heure H

Arrivé à l'aéroport de Paris-Roissy, je devrai fournir 2 documents en plus de ma carte d'identité : une attestation de bonne santé et mon attestation de test négatif. Sans ces deux documents, je ne pars pas... Voilà pourquoi je parlais de roulette russe tout à l'heure : si je chope le covid d'ici le 2 janvier, je dois décaler mon départ et vu le merdier que ça provoquerait, je n'ai certainement pas envie de le choper.

H+2

C'est l'embarquement à Amsterdam pour le vol vers Helsinki. Là je devrai fournir l'ultime justificatif : mon attestation d'admission à l'UEF (University of Eastern Finland). « Étudier en Finlande » fait partie des rares motifs pour rentrer sur le territoire finlandais. Avec ce document, je vais pouvoir rentrer dans l'avion et atterrir tranquillement sur le sol finlandais deux heures plus tard.

H+6

Arrivée en Finlande, la prochaine et dernière étape de la journée sera d'aller me coucher. En sortant de l'aéroport, je devrai prendre un train vers la gare centrale d'Helsinki puis j'irai rejoindre ma chambre d'hôtel non loin de la gare. J'y resterai une nuit et je prendrai un train pour Joensuu le lendemain dans la matinée.

H+22

Le lundi 4 janvier dans la matinée, je prendrai le train en direction de Joensuu. Pendant 4h30, je sillonnerai les champs et vallées enneigés de Finlande pour finalement arriver à 15h à Joensuu. Je partirai à l'aube et j'arriverai au crépuscule (je dis pas de connerie c'est exactement ce qu'il va se passer).

Arrivée à la gare, ma tutrice sera là pour m'accueillir et elle m'accompagnera jusqu'à mon appartement. Elle aura avec elle mon pack de survie et mes clés.

H+28

Je serai arrivé à destination. J'aurai tout sur moi et surtout, je serai en quarantaine. 10 jours à attendre avant d'entrer en contact avec l'humanité. Ravi de traverser 2500km pour finalement m'enfermer chez moi ! Après, l'avantage de s'auto-confiner en Finlande est de pouvoir sortir quand on veut, dans la mesure où la nature nous entoure : une balade en forêt sans rencontrer personne n'est pas que permise, elle est encouragée :)